Passer au contenu

À propos de

Atlas de la vision et données VLEG - FAQ

Comment la version 2020 de l'Atlas de la vision se compare-t-elle à la version précédente (2017) ?

Il existe plusieurs différences essentielles :

  • Les nouvelles données VLEG comportent un ensemble de données considérablement amélioré afin d'améliorer la précision des estimations. Cette mise à jour intègre les données de 512 études menées dans 112 pays pour estimer la déficience visuelle de loin, soit un ajout de 224 études (y compris les données de 14 autres pays).
  • Auparavant, la déficience visuelle légère était modélisée en extrapolant à partir d'estimations de la vision de loin modérée ou pire en raison du manque de données. Cependant, dans cette mise à jour, les données de 59 études étaient disponibles pour estimer séparément la déficience visuelle légère.
  • Enfin, 25 études ont été utilisées pour estimer la perte de vision due à une presbytie non corrigée, contre 18 la dernière fois.
  • Les cartes ont un nouveau design et les données sont accessibles via plusieurs filtres. Nous présentons un nouveau récit, qui raconte les principales histoires derrière l'atlas de la vision, en fournissant un riche mélange d'informations et de nouvelles preuves.

Où puis-je accéder aux données sources ?

Les données VLEG seront publiées dans The Lancet au cours des semaines et des mois à venir. Le premier article du VLEG est actuellement en préimpression avec The Lancet.

L'atlas de la vision de l'IAPB contient également les données de prévalence actuellement publiées. Il hébergera également les données de prévalence remontant jusqu'en 1990.

L'IAPB adoptera-t-il ces nouvelles estimations immédiatement ?

Cette version actualisée de l'atlas de la vision de l'IAPB, lancée à l'occasion de la Journée mondiale de la vue (8 octobre 2020), comprend les nouvelles données VLEG. À partir de la Journée mondiale de la vue, l'IAPB utilisera ces nouvelles estimations pour étayer son travail de communication et de sensibilisation. Nous encourageons vivement les organisations membres de l'IAPB à faire de même.

Peut-on comparer les données VLEG de 2020 avec celles publiées en 2017 ?

Les nouvelles estimations VLEG pour 2020 comprennent des estimations révisées pour la période 1990-2010 à partir d'un nouveau modèle basé sur un ensemble de données élargi. Cela signifie que les estimations pour 2020 remplacent les estimations pour 2017. Nous recommandons vivement à tous d'utiliser les nouvelles données qui donnent une estimation cohérente des chiffres passés, présents et futurs.

Comment les nouvelles données se comparent-elles à celles du Rapport mondial sur la vision ?

L'estimation du nombre de personnes déficientes visuelles dans le Rapport mondial sur la vision est basée sur des données provenant de diverses sources, dont

  • La distance : Estimations du VLEG à partir de 2017 sur l'ampleur mondiale et les causes de la déficience visuelle bilatérale à distance et de la cécité
  • Proche : Prévalence mondiale de la presbytie et de la déficience visuelle due à la presbytie non corrigée (Fricke et al., 2018)

Les estimations de la perte de vision de loin et de près dans l'atlas de la vision 2020 sont toutes deux basées sur les estimations VLEG de 2020.

Que pouvons-nous attendre de l'atlas de la vision de l'IAPB au cours des prochains mois ?

  • D'autres visualisations de données pour améliorer encore l'utilité et l'accessibilité des données.
  • Des tableaux de bord par pays et par région, montrant les données disponibles en un coup d'œil.
  • Des données actualisées sur les indicateurs du plan d'action mondial, qui montrent où en est un pays dans sa capacité à atteindre les objectifs du plan d'action mondial.